PiCH Peintre de l'île de Ré
professionnel contemporain certifié et coté
cgPage d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un amicd
Naissance d'une marine

Toujours un dessin pour commencer, une esquisse.

Always a drawing to start, a sketch.

Vign_Esquisse_tableau_regates_12052010_
 
Vign_PiCH_peignant_les_Belles_Regates
 
Vign_Pich_2_peignant_belles_regates
 
Vign_Tableau_Belles_Regates_signe_Pich
 

Ci-dessus quelques images de la naissance d'une marine, d'une huile en l'occurence.

Son titre:"Régate solitaire".

Above are some pictures of the birth of a navy, an oil in this case.

Its title: "Regatta solitaire".

 

Prenez la navette gratuite RespiRé  

devant l'Office de Tourisme

Demandez lui de vous déposer devant la porte de mon atelier au 50 rue de l'Ardilliers.

Vous pourrez la reprendre apès votre visite,  pour rejoindre le centre du village, lors de son prochain passage.

          _______________________


(dates  bientôt précisées)

 Nouvelle Galerie

Espace Art Gallery

      83 rue de Laeken

      BRUXELLES

       (en Belgique)   

        ____________________   

 

Le Mardi des Arts

de Juin à Septembre 2018

Parvis de l'église à St-Martin de Ré

    Tous les mardis, de 10H à 19H

 

        ___________________

 

 Le Vendredi des Arts

de Juin à Septembre 2018

Parvis de l'église à St-Martin de Ré

   Tous les mardis, de 10H à 19H

 

      _____________________

        

               Salon

 des artistes peintres

            flottais

     13/26 octobre 2018

Galerie Sénac de Meilhan

           La Flotte en Ré

 

 

 

THEVENOT Michel, PICH, peintre, art maritime, peinture de marines.


Le peintre Michel THEVENOT, PICH, spécialiste de marines, a su mettre en compétition au Palmarès national des Styles 2017, qui s'est tenu à Hyères-les-Palmiers, des œuvres qui témoignent de toute l'importance de la peinture de marines dans l'art contemporain d'aujourd'hui. Installé sur l’Île de Ré, au cœur des motifs marins, une chance pour l'art, PICH nous raconte la mer en pictural, inlassablement, capturant les atmosphères fugaces et capricieuses de cet élément originel de la vie, comme une sentinelle sensorielle unique, de l'Océan, des mers et des vents. Depuis son premier rang géographiquement avancé sur la mer, PICH a su conquérir peu à peu, par son art et son discernement, un tout premier rang dans ce domaine mythique des peintures de marines. Grand Prix, Grand Trophée du Style, au Palmarès national des Styles artistiques en 2017. Le Comité du Jury à été séduit par l'intelligence de l'approche du maritime, réalisée par cet artiste, dont le talent couvre toute une sémantique de l'espace marin traduite dans l'artistique. Ainsi pour exemple, son œuvre « Régates en Solitaire » nous montre la dimension marine sportive et de compétition, avec toutes les qualités humaines de force et de courage que PICH met bien en relief dans ces courses, sous le vent. Cette huile sur toile (116x89cm), présente, de plus, une logique tactique de la course pour sa saisie des vents et traite avec une esthétique colorée et plaisante tout l'aspect attractif de ces voiles dont il fait apparaître la géométrie de leurs signes colorés. A nouveau, on remarque la pertinence du pinceau de l'artiste sur le volet artistique de l'économie maritime. Ici avec un « Thonier dundee à la Pêche au Thon blanc », huile sur toile (81x60cm) avec lequel il évoque parfaitement le rôle majeur de la marine de pêche, son aspect imposant. Par son thonier, PICH a su faire une démonstration magistrale de déploiement d'architecture d'un sujet marin sur une toile. PICH réussit aussi bien dans l'expression peinte du sens que dans celle du signe. Un thonier, devenu prétexte pour l'artiste à traiter une marine dans l'excellence absolue. On y voit une configuration la plus juste de superpositions, l'aspect construit du sujet et son objectif dynamique et fonctionnel. « Thonier dundee à la Pêche au Thon blanc » restera dans les mémoires. Il marque l'esthétique de l'art en un style d'une immense force évocatrice en milieu marin, illustrant un segment essentiel , celui des ressources des mers.

Son choix d'aménagement des formes et de répartition des graphismes, l'angle de vue subtil du navire sur la toile, font de PICH un véritable maître de la peinture marine, dans une nouvelle acception moderne, polyvalente et culturelle. L'expression plasticienne de ce peintre modélise une sensibilité marine très complète dans le domaine complexe du pictural. PICH avec « Le Bélem et l'Asgard II dans le Pertuis d'Antioche » huile sur toile (116x81cm), vient nous confirmer ici l'ampleur de son talent, son amour des navires et des mers, sa créativité imaginative. En effet, PICH ému par l'avarie survenue à l'Asgard II,  entraînant le navire par le fond; le peintre dès lors, à voulu reconstituer sur la toile, le parcours qui se serait produit normalement, s'il n'y avait pas eu la perte de l'Asgard II. On aurait ainsi vu à un moment le Bélem faire route avec l'Asgard II. Les marins, en particulier, connaissent bien cet épisode qui fait partie de l'histoire contemporaine de la marine. Ces magnifiques et majestueux bâtiments surgissent sur la toile comme sortis d'un rêve, sous les pinceaux de PICH, ils conjurent la destinée de l'Asgard II. Une œuvre qui libère la conscience collective maritime en posant, grâce à l'art, la beauté de ce qui aurait pu être. PICH a eu ainsi l'idée inouïe de fixer, figer, sur la toile cette réalité qui nous a échappé. Un tableau emblématique. On comprend dès lors que le Jury ait voulu couronner ce grand artiste, non seulement pour son talent, mais aussi pour sa démarche esthétique si largement ouverte à la vie maritime, aussi bien sportive, qu'économique, ou historique. Un sens du peindre, authentique et direct, qui fait de chacun des tableaux de PICH un véritable acte sociétal. L’île de Ré a produit ainsi avec PICH, un peintre de marines exceptionnel dans l’Hexagone. Lors du Palmarès national des Styles, qui s'est tenu dans les Salons de l'Hôtel Mercure**** de Hyères-les-Palmiers, le 09 décembre 2017, Michel THEVENOT, PICH, a obtenu, à l'unanimité du Comité du Jury, le Grand Prix 2017, Grand Trophée du Style 2017. Reportage sur place (c) Editions EDMC Janv. 2017.

                                                                                                                                         

      Antoine ANTOLINI

      Critique d'Art

      Editions des Musées et de la Culture

 

THEVENOT Michel, PICH, painter, maritime art, marine painting.

The painter Michel THEVENOT, PICH, marine specialist, was able to put in competition at the Palmarès national des Styles 2017, held in Hyères-les-Palmiers, works that testify to the importance of painting marine in contemporary art today. Installed on the Île de Ré, in the heart of marine motifs, a chance for art, PICH tells us the sea in pictorial, tirelessly, capturing the fleeting and capricious atmospheres of this original element of life, as a unique sensory sentinel , the ocean, seas and winds. Since its first rank geographically advanced on the sea, PICH has gradually conquered, by his art and his discernment, a first rank in this mythical field of marine paintings. Grand Prix, Grand Trophy of Style, in the National Prize for Artistic Styles in 2017. The Jury Committee was seduced by the intelligence of the approach of the maritime, realized by this artist, whose talent covers a whole semantic of the marine space translated into the artistic. For example, his work "Regattas en Solitaire" shows us the marine dimension of sport and competition, with all the human qualities of strength and courage that PICH highlights in these races, under the wind. This oil on canvas (116x89cm), presents, moreover, a tactical logic of the race for its capture of the winds and treats with a colorful and pleasant aesthetic all the attractive aspect of these sails which it reveals the geometry of their colored signs . Once again, we note the relevance of the artist's brush on the artistic aspect of the maritime economy. Here with a "Thonier dundee with white tuna fishing", oil on canvas (81x60cm) with which it perfectly evokes the major role of the fishing marine, its imposing appearance. By his tuna boat, PICH was able to make a masterful demonstration of architecture deployment of a marine subject on a canvas. PICH succeeds as well in the painted expression of sense as in that of the sign. A tuna boat, became an excuse for the artist to treat a navy in absolute excellence. We see there a most correct configuration of superpositions, the constructed aspect of the subject and its dynamic and functional objective. "Tuna dundee with white tuna fishing" will be remembered. It marks the aesthetics of art in a style of immense evocative force in the marine environment, illustrating an essential segment, that of the resources of the seas.

His choice of shape layout and distribution of graphics, the subtle angle of view of the ship on the canvas, make PICH a true master of marine painting, in a new modern, versatile and cultural sense. The visual expression of this painter models a very complete marine sensitivity in the complex field of the pictorial. PICH with "Belem and Asgard II in Pertuis d'Antioche" oil on canvas (116x81cm), here confirms the magnitude of his talent, his love of ships and seas, his imaginative creativity. Indeed, PICH moved by the damage that occurred at Asgard II, dragging the ship down; the painter therefore, wanted to reconstruct on the canvas, the course that would have occurred normally, if there had not been the loss of the Asgard II. It would have seen Belem at one time make way with the Asgard II. Sailors, in particular, are familiar with this episode which is part of the contemporary history of the navy. These magnificent and majestic buildings appear on the canvas as if emerging from a dream, under the brushes of PICH, they conjure the destiny of the Asgard II. A work that releases the maritime collective consciousness by posing, thanks to art, the beauty of what could have been. PICH thus had the unimaginable idea of ​​fixing, fixing on the canvas this reality which escaped us. An emblematic painting. It is understandable then that the Jury wanted to crown this great artist, not only for his talent, but also for his aesthetic approach so widely open to maritime life, as well as sports, economic, or historical. A sense of painting, authentic and direct, which makes each of PICH's paintings a true societal act. The Ile de Ré has thus produced with PICH, an exceptional marine painter in the Hexagon. At the National Palmarès des Styles, held in the salons of the Hotel Mercure **** Hyères-les-Palmiers, on December 09, 2017, Michel THEVENOT, PICH, unanimously obtained the Committee of the Jury, Grand Prix 2017, Grand Trophy Style 2017. Reportage on the spot (c) EDMC Editions Jan 2017.

  Antoine ANTOLINI

  Art critic

  Editions of  Museum and Culture

                                                                                                                           

    

 
Vign_Pich_quand_il_chantait

Entre son autrefois d’auteur et de chanteur auprès de Lény Escudero, Mouloudji, Juliette Gréco, et son aujourd’hui d’artiste plasticien, Pich avait mis tous ses talents entre parenthèses pour faire vivre ceux qu’il aimait. Un homme parmi ces autres courageux et pudiques dont son cher Brassens écrivait: « C’est un modeste » D’ailleurs, aux grands maîtres étudiés aux Beaux Arts de Bourges, il préfère secrètement un certain Marcel Bascoulard, clochard oublié, artiste en haillons, indifférent aux quolibets qui, chaque jour, dessina et redessina à la plume sèche les moindres coins, caches et recoins d’une ville ingrate.

C’est à l’âge où d’autres se ratatinent en charentaises devant un écran de télévision que Pich s’est enfin autorisé la vie d’artiste. Souvenirs douloureux d’une famille dispersée, besoin d’un rempart pour son foyer ? Adolescent perpétuel, il entraîne son épouse à la recherche d’un ailleurs assorti à ce qu’il devenait. Et ce fut LA rencontre, l’évidence : l’île de Ré, ceinte d’un rempart de mer.

Depuis, comme un gamin au premier jour des grandes vacances, Pich explore son île à trésors avec toujours le regard neuf, la même envie, le même bonheur. De simples barques en vieux gréements, de gracieuses mouettes en bernaches, de pêcheurs fatigués en gamins tournepierres, de moulin en abbaye, de rochers en ruelles et champs de coquelicots, il marche sans fatigue, chaque jour un peu plus grand, un peu plus libre. 

Respectueux du beau, amoureux du vivant, le photographe, le peintre et le poète écologique témoignent tour à tour de ce qui l’enchante, sans fioriture, sans vantardise. Authentique, rustique et sensuel comme son "pays" Henri Vincenot, l’artiste nous invite à savourer les instants de grâce qu’il a transcrits sur ses toiles et dans ses photos comme on partage un très bon vin, tout simplement.

Pich n’est pas menteur, sa peinture non plus. Par la pureté et la franchise de leurs couleurs, ses toiles deviennent les bannières de la candeur brandie par le fervent défenseur d’une nature menacée. Par la souplesse de la matière, c’est en douceur que ce malicieux nous ordonne de protéger son univers.

Promenez-vous parmi les toiles et les photos de l’enfant caché dans l’artiste; prenez la peine de parcourir les chroniques du philosophe: un trésor est caché dedans…

Colette Ollivier-Chantrel

Between his former author and singer to Leny Escudero, Mouloudji, Juliette Gréco, and today's visual artist, Pich had put all his talents in parentheses to make live those he loved. A man among those brave and modest, whose dear Brassens wrote: "He is a modest." Besides, to the great masters studied at the Beaux-Arts of Bourges, he secretly prefers a certain Marcel Bascoulard, a forgotten tramp, an artist in rags, Indifferent to the jeers which every day drew and redrawed the least corners, caches and nooks of an ungrateful city.
 
It is at the age when others shrink in front of a television screen that Pich finally authorized the life of an artist. Painful memories of a scattered family, need a rampart for his home? A perpetual adolescent, he drags his wife in search of a place matching what became of him. And it was THE encounter, the evidence: the island of Ré, surrounded by a rampart of the sea.
 
Since, like a kid on the first day of the holidays, Pich explores his treasure island with always fresh eyes, the same envy, the same happiness. From simple boats in old rigs, from graceful seagulls to barnacles, from fishermen tired to tournepierres, from an abbey mill, from rocks in alleys and fields of poppies, he walks without fatigue, every day a little bigger, a little freer .
 
Respectful of the beautiful, in love with the living, the photographer, the painter and the ecological poet testify in turn what delights him, without flourish, without boasting. Authentic, rustic and sensual as his "country" Henri Vincenot, the artist invites us to savor the moments of grace he transcribed on his canvases and in his photos as we share a very good wine, quite simply.
 
Pich is not a liar, neither is his painting. By the purity and frankness of their colors, his paintings become the banners of candor brandished by the fervent defender of a threatened nature. By the suppleness of matter, it is gently that this malicious one commands us to protect his universe.
 
Stroll among the canvases and pictures of the child hidden in the artist; Take the trouble to go through the chronicles of the philosopher: a treasure is hidden in it ...

Colette Ollivier-Chantrel


Créer un site avec WebSelf
© 2014